Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Caput Draconis

  • : Caput Draconis, ou chroniques d'une géomancienne
  • Caput Draconis, ou chroniques d'une géomancienne
  • : Madame Irma, mais pas que! Chroniques au jour le jour du quotidien d'une voyante géomancienne, il est question ici de voyance, ésotérisme, mais aussi de la vie au quotidien dans toute sa tendance fourre-tout...
  • Contact

Caput Draconis

Recherche

16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 19:30

 

(Image tirée du site Photoway.com)


Cet article est une reprise d'un texte que j'ai publié sur le site du Forum de la Forêt de l'Arc en Ciel, suite à une discussion sur ce même forum, en novembre 2006.


"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" J’aurais tendance à répondre par l’affirmative, au fil de mes observations.

Ce qui m’a amenée à ça, c’est que j’ai lu, écouté les histoires de mes ami(e)s du net et d’ailleurs. Et j’ai constaté qu’à chaque fois qu’il y avait une problématique importante à résoudre dans leur vie, les objets de leur quotidien y mettait leur grain de sel, parfois de manière très invasive, pour leur proposer une réflexion ou mettre le doigt sur les vrais problèmes que souvent on ne veut pas voir soi-même ou ignorer délibérément comme s’ils n’existaient pas. Pour l'expliquer, je ne peux que donner des exemples...


Une jeune femme doit quitter sa maison qui pour elle représente une part d’un passé qui commence à l’encombrer et l’empêche de démarrer la nouvelle vie à laquelle elle aspire et pour laquelle elle est prête. Elle sait tout cela, bien sûr, elle a même entamé les démarches qu’il faut pour cela puiqu’elle vend sa maison et cherche un appartement ailleurs. Mais elle a mis du temps à le faire (de ce que je sais de l’histoire), parce que fort attachement affectif, difficultés à tourner la page sur certains aspects du passé, etc. Alors, qu’a fait sa maison ? Elle est devenue inconfortable et donc moins attractive pour la décider à accélérer le processus. Comment être inconfortable ? Plus d’eau chaude et de chauffage alors que l’hiver est particulièrement rude, c’est un bon moyen, non ? La chaudière tombe en panne... Le message est clair. Enfin, si je suis ma théorie, il l’est.


J’ai d’autres exemples significatifs que je ne détaillerai pas plus que ça, ainsi une autre amie qui avait une activité importante avec le net (activité professionnelle qu’elle avait créée elle-même), mais qui n’était plus ce qu’elle avait envie de faire, au plus profond d’elle-même, c’est à dire de la peinture. Sa connection internet puis son ordinateur se détraquèrent, pendant de longues semaines. Elle décida, contrainte et forcée, de jeter plus ou moins l’éponge par rapport à cette activité, et retrouva la peinture entretemps. Depuis, tout fonctionne parfaitement à nouveau (après certes moult réparations et changement de FAI, je ne le nie pas). Mais cet "incident majeur" a été révélateur pour elle qu’elle devait changer de voie, en retrouvant sa vocation initiale. Ca a été galère pour elle, mais utile au final...

Voilà pour un autre exemple.


Après, ce qui serait intéressant, ce serait, pour chacun que la théorie intéresse, de voir le rapport que nous entretenons avec nos objets à nous, et comment cela résonne (j’allais écrire "raisonne", lapsus révélateur s’il en est de la vie propre que j’accorde aux objets). Et comme on n’est jamais mieux servi(e) que par soi-même, je vais commencer par moi. Un objet quotidien important dans ma vie est mon ordinateur portable, qui est notamment un instrument de travail indispensable, puisque dans le cadre de ma pratique de voyance, je réponds à des questions par mail. Or, comme par hasard, mon clavier (que ce soit celui de mon ancien ordinateur ou du plus récent que je possède depuis maintenant un peu moins de deux ans) fait des siennes. Des morceaux de texte qui s'effacent, le pointeur de la souris qui file ailleurs sans crier gare et transforme mon texte en jeu de piste, sur mon ancien ordinateur c'était les lettres "s" et "e" qui s'escamotaient, et la barre d'espacement qui avait tendance à oublier d'espacer. Ce qui m’oblige(ait) à vérifier avec soin tout ce que j’écri(vai)s, et à revenir en arrière pour corriger toutes les fautes de frappe supplémentaires que cela indui(sai)t (comme si je n’en faisais pas assez ! D’autant que je déteste les fautes de frappe et d’orthographe). Je me retrouve donc souvent, ici et ailleurs, à éditer mes textes tout le temps, donc à me relire, donc parfois à rajouter des choses nouvelles qui me viennent soudainement à l’esprit, etc. Pareil dans les réponses que je fais à mes consultants dans le cadre de mes voyance par mail. Un esprit rationnaliste me dirait que tout simplement, mon ancien petit ordinateur portable a fatigué parce que je l’utilisais beaucoup, ce qui est vrai (il date de 2002 et il est toujours vivant ! Mais j'ai fini par en changer car il était devenu terriblement lent), et que c'est certainement pareil pour le suivant (mais celui-ci fut capricieux dès le départ, donc l'explication rationnelle ne tient pas). Mais pour moi, ça raconte aussi autre chose. C’est à dire que je dois faire attention à ce que j’écris, ne pas balancer en vitesse des informations et des affirmations péremptoire -- ce qui serait préjudiciable notamment à mes consultants en voyance, car dans une demande de voyance, il y a souvent une souffrance et presque toujours une fragilité, il faut donc être toujours diplomate et peser ses mots tout en restant parfaitement sincère et honnête, mais là c’est une question d’éthique et c’est un autre débat --, d’essayer d’être au plus près de ma pensée et du respect de celui ou celle à qui je parle (car envoyer un message clair et bien écrit à une personne, c’est la respecter). Ca m’invite à approfondir ma réflexion et à essayer de toujours donner mieux aux personnes qui me demandent conseil à travers la voyance, ou simplement les personnes avec qui je discute sur internet, à préciser ma pensée et à ne pas raconter non plus n’importe quoi n’importe comment. Ca me bouffe pas mal de temps et d’énergie, mais en même temps, ma petite machine m’oblige à de meilleurs résultats et à plus de réflexion sur ce que j’écris, donc c’est une bonne chose. Non ?

Et vous, quid de vos expériences avec nos chers objets ?


A lire également, sur les éléments et les soucis qu'ils signifient dans les habitations, l'article que l'astrologue Kevin Lagrange y a consacré dans son blog Astrologie-Conseil, c'est
ICI

 

Partager cet article

Repost 0
Florence Florence - dans Esotérisme
commenter cet article

commentaires