Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog Caput Draconis

  • : Caput Draconis, ou chroniques d'une géomancienne
  • Caput Draconis, ou chroniques d'une géomancienne
  • : Madame Irma, mais pas que! Chroniques au jour le jour du quotidien d'une voyante géomancienne, il est question ici de voyance, ésotérisme, mais aussi de la vie au quotidien dans toute sa tendance fourre-tout...
  • Contact

Caput Draconis

Recherche

28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 15:23

 

 

 

 

Vous avez eu envie un jour de pratiquer la magie ? De fabriquer des talismans pour faire enfin avancer votre vie à votre goût ou attirer l'âme soeur (choix non exhaustif, bien évidemment) ? Vous avez vite renoncé, effrayé(e) par la complexité de ce qu'il vous était demandé de réaliser, par la terreur de commettre la moindre erreur qui rendrait votre entreprise au mieux totalement inefficace, au pire définitivement catastrophique avec toutes les conséquences irréparables qui en découlent (choc en retour et toutes ces sortes de choses) ? Vous vous êtes senti(e) écrasé(e) par le poids des « traditions » magiques ? Vous aviez rangé ce genre de pratique au placard, persuadé(e) que ce n'était pas pour vous, que tout cela n'avait aucun sens et que c'était finalement peut-être aussi bien, car finalement, tout cela est-il bien clair et est-il bien raisonnable d'y croire ? Découragé(e), vous vous êtes tourné(e) vers la pensée censément créatrice, la visualisation positive, Le Secret et autres ouvrages du même acabit, qui vous sont tombé des mains avant la dixième page ? Et vous êtes retourné(e) à vos petits bidouillages de talismans runiques et autres charges géomantiques dont vous avez grandement simplifié le rituel car vous ne vous sentiez pas capable de faire mieux dans votre studio de 15m² (hé oui, tout le monde n'a pas la possibilité de consacrer toute une pièce rien qu'à l'ésotérisme, avec autel et tutti quanti), car à votre grande surprise, même si ça ne ressemblait à rien, que ça n'était accrédité par aucun grand Ordre occulte et toutes ces sortes de choses, ça marchait, ça, et surtout au moment où vous vous y attendiez le moins ? Oui, sans doute, pour beaucoup d'entre vous, amis lecteurs  intéressés par l'ésotérisme et toutes ses applications, cette histoire vous ressemble. Et je ne vous jetterai pas la pierre, parce que je n'ai pas mieux fait que vous, dans cette grande tentation qui s'est souvent présentée à moi de tenter d'agir sur ma destinée plutôt que de la subir, ce qui est la définition de l'acte magique -- en très résumé, certes, je préfère le préciser car j'entends déjà les puristes me conspuer, ne me lynchez pas tout de suite même par mail, mesdames-messieurs les occultistes et mages, n'oubliez pas que vous avez affaire à une amateur(e) même pas distinguée ;-).

En résumé, le livre que je vous présente aujourd'hui, Les Sigils, la Magie du XXIème siècle, est fait pour vous. Ses auteurs, Soror D.S (que je salue bien et à qui je re-souhaite un excellent anniversaire aujourd'hui \o/, il faut bien profiter de l'occasion) et Spartakus Freeman, sont bien connus sur le net dans la communauté des amateurs d'ésotérisme, de ceux qui s'intéressent à la Kabbale et également et surtout à la magie dite "du Chaos", celle-là même dont il est question dans leur ouvrage. Alors, de quoi s'agit-il ? Les Sigils sont des talismans personnels qui peuvent être créés avec une simple feuille de papier et un crayon – mais peuvent également prendre d'autres formes comme vous le découvrirez dans le livre – selon un processus en trois étapes, simple mais immuable : la confection, l'activation puis l'oubli. Comme tout ce qui est de l'ordre des souhaits et des voeux, le Sigil sert à obtenir toutes sortes de résultats, du plus prosaïque (comme trouver le moyen de gagner plus d'argent ou attirer l'amour) au plus spirituel ou intérieur (développer ses capacités psychiques ou sa connaissance de soi dans un but de développement personnel, par exemple). Et ce qui est exceptionnel, c'est que c'est à la portée de tous. Les deux auteurs nous démontrent en effet dans la première partie du livre que la magie telle que nous la connaissons superficiellement s'est bâtie sur des traditions qui se sont sclérosées très rapidement, car n'étant pas basées sur l'expérience du magicien, et qui ont très vite « plombées » toute la pratique de cet art. A la fin du XIXème siècle et au début du XXème, un tournant s'opère avec des personnalités telles qu'Austin Osman Spare, qui sera à l'origine de la révolution de la Chaos Magic, qui propose que le mage soit le créateur de ses propres rituels et pratiques, et non pas le simple exécutant d'une tradition désormais vidée de son sens. La seconde partie de l'ouvrage s'attache à l'aspect pratique de la confection de Sigils graphiques, et à la description minutieuse des phases d'activation puis d'oubli du Sigil. La troisième partie nous présente d'autres formes de Sigils (picturaux, musicaux, entre autres) et donne des exemples de rituels, non pas à suivre à la lettre, mais destinés à inspirer nos rituels propres.

La lecture de cet ouvrage est aisée, rapide (je l'ai lu lors d'un trajet en bus d'environ une heure et demie), et surtout ce livre nous apprend que nous sommes tous potentiellement de vrais mages et des créateurs de nos vies grâce à cet art qu'est la magie, à partir du moment où nous décidons d'y croire et de tenter l'exercice sans tricher. Avec le pendant de cette apparente facilité : qui dit capable, dit aussi responsable. Il nous est rappelé ici que la magie fonctionne, mais qu'il ne faut pas l'utiliser pour tout et n'importe quoi, car elle nous donnera avec une belle application et sans le moindre état d'âme ni sens de la nuance ce que nous lui avons demandé (tel Rex le chien lorsqu'il rapporte la baballe en mousse que nous avons pris soin de lui balancer le plus loin possible, avec le vain espoir que ça prendrait un peu de temps avant qu'il revienne avec). Cela ne nous convient pas, et alors ? Nous sommes 100% responsables de ce que nous demandons, et devons en assumer les conséquences dans les bons comme les mauvais aspects.

J'ai mieux compris, en refermant ce livre, pourquoi mes talismans « runiques » chargés à la géomancie avaient si bien fonctionné dans le passé : tel Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, j'avais alors fabriqué, activé (et oublié très vite, car c'est important, l'oubli) des Sigils sans en avoir seulement conscience ! Ce qu'on est fort, parfois, tout de même ;-)...





Partager cet article

Repost 0
Florence Florence - dans Esotérisme
commenter cet article

commentaires

Hagel 30/07/2010 09:42



Super livre, et super références en terme d'auteurs!


c'est un classique incontournable selon moi, merci pour ce résumé!


Bien à vous, Hagel



Florence 30/07/2010 21:52



Ce que j'ai trouvé particulièrement intéressant, c'est que ce livre est abordable par tous, que le lecteur soit connaisseur ou non (ce qui est mon cas, comme je m'en explique au début de mon
article). C'est assez rare pour être signalé, et ô combien appréciable ! J'espère en tous cas que ce petit article donnera envie à de nombreux lecteurs de le découvrir !


Merci beaucoup pour votre commentaire et votre visite, Hagel. Bien à vous.



delph 28/07/2010 20:48



Tiens je vais me le prendre. Besoin de deux trois trucs dans deux trois domaines différents (oui je suis comme ça, j'ia des problèmes PARTOUT, c'est plus rigolos).


 


Merci ^^



Florence 29/07/2010 14:40



Tu vas voir, il est très bien écrit, ce livre ! Concernant la création de Sigils sur des problèmes différents, pour faciliter l'étape importante de l'oubli, les auteurs conseillent de
les confectionner tous en même temps, et puis de les activer un peu plus tard, en les piochant au hasard, quand on ne se souvient plus à quelle demande correspond tel ou tel Sigil. J'en avais
fait deux comme ça, mais comme ils étaient sur une feuille volante et glissés dans mon carnet de notes/coaching/consultations que je trimballe partout, je les ai perdus je ne sais trop où.
Or, ils ont commencé à agir quelque temps plus tard, alors que je ne pensais pas les avoir activés spécialement dans les règles. Mais je les avais baladés avec moi plusieurs jours en me disant
qu'il faudrait que je prenne le temps de les activer afin de les jeter ensuite pour les oublier. Je me demande si d'une certaine manière, ce travail n'avait pas été fait inconsciemment... d'où sa
réelle efficacité.


Je souhaite en tous les cas que cela t'aide comme tu peux le souhaiter !


Bisousssssss.