Blog Caput Draconis

Contact

Recherche

Recommander

W3C

  • Flux RSS des articles

Géomancie

 

avatarcaputdraconismp3.png


Mieux vaut tard que jamais... Nous y voici enfin ! Le projet d'étoffer le petit fascicule que j'avais rédigé pour accompagner le DVD de la collection "L'Univers des Arts divinatoires" consacré à la géomancie était dans les tuyaux depuis la parution dudit DVD (en janvier 2008, donc), tant j'avais été frustrée du nombre de pages limitées dont j'avais alors disposé pour décrire mon art divinatoire chéri. Je me suis fixé de nombreuses dates butoirs et échéances depuis plus de deux ans, salons, stages, démarrage de l'atelier de géomancie en octobre à Rennes. Mais je n'étais jamais satisfaite du "produit fini". Il me semblait qu'il manquait toujours un détail à ajouter, une précision forcément essentielle, tel ou tel point crucial à ne pas oublier, et ma pratique continuait d'évoluer, alors sans cesse je voulais rajouter quelque chose. Bref, le "work in progress" aurait pu rester encore longtemps ainsi.

J'ai donc choisi arbitrairement la date du 15 mars 2010 pour annoncer la publication officielle de mon petit ouvrage. Il restera imparfait, c'est certain, peut-être même quelques fautes de frappe et erreurs de mise en page traînent-elles encore (on les corrigera au fur et à mesure de l'"édition", puisque le fascicule sera imprimé à la demande). Et bien sûr, j'ai encore mille choses à détailler, développer davantage. Mais voilà : il s'agit d'un "mémento pratique", donc d'un outil qui doit être concret et d'abord facile pour celles et ceux qui le liront. Les fioritures ne sont donc ici pas de mise. Elles pourront faire l'objet d'une prochaine publication, même si je pense laisser peu de place encore à la "philosophie" dans ce projet encore à venir. Mais c'est une autre histoire...

Je livre donc tel quel à mes lecteurs cette "Initiation à la Géomancie, mémento pratique", qui ne se présente en aucun cas comme un ouvrage exhaustif et entend encore moins être un "traité de géomancie", mais plutôt un simple reflet de ma pratique personnelle, telle que je l'ai développée au fil de mes lectures-études géomantiques et de mon expérience. J'espère que ce petit fascicule sera pour vous le plus adapté et le plus concret possible pour répondre à vos questionnements et vous aider à progresser dans votre pratique de la géomancie. A vous de jouer à présent ! Je vous souhaite une très bonne route avec la Géomancie...

Pour vous procurer le fascicule, c'est par ICI 

Par Florence
Lundi 15 mars 2010 1 15 /03 /Mars /2010 18:46
- Publié dans : Géomancie
Communauté : ésotérisme en partage - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires



C'était récemment mon anniversaire, j'en ai donc profité pour découvrir tout ce qui se faisait ou s'écrivait autour la géomancie en langue anglaise. C'est ainsi que je suis tombée sur ce joli petit coffret intitulé Geomancy To Go. Le principe est simple et rappelle la pratique du Yi King. On a un livre avec des significations et proverbes, et une petite pochette de suédine contenant 4 pièces, la première face de chaque pièce est claire, elle correspond à la symbolique "I", la seconde plus sombre, sa symbolique est "O". On prend les pièces dans la main et on les lance sur une table, selon que les quatre pièces placées en colonne atterrissent sur leur face sombre ou claire, elles forment une figure. Cette figure, ici, ne s'interprète pas seule, on fait un deuxième lancer de pièces pour déterminer le deuxième élément du duo, puis on se reporte au livre où les différentes combinaisons sont expliquées sous forme de proverbes qui permettent de répondre à la question posée. Ici, l'auteur, Felix Rodriguez, s'est inspiré du Fa (géomancie traditionnelle d'Afrique de l'Ouest) et donc de ses figures géomantiques très différentes de celles de la géomancie arabe dont la géomancie pratiquée en occident s'inspire. 

J'ai trouvé ce procédé très intéressant, d'autant plus qu'il m'a permis de découvrir les figures géomantiques du Fa dont je ne connaissais pas grand-chose, et le coffret avec le livre et la pochette de quatre pièces est plutôt joli (même si je désapprouve le violet ici dominant comme choix de coloris, comme chacun sait c'est une couleur que je n'apprécie pas plus que cela  ).

Et puis bien sûr, j'ai eu envie de l'adapter à "mon" alphabet géomantique connu, selon le principe décrit par Gisèle et Gilbert Jausas dans leur ouvrage La Géomancie traditionnelle (éditions de Mortagne), selon qui :

Toute médaille a son revers.

Toute question comporte deux faces (aspects).

[...]

C'est la raison pour laquelle il est nécessaire de faire deux figures. Il y aura le premier aspect de la question, le bon côté ou côté visible ; puis le deuxième aspect, le mauvais côté, celui qui est caché.

Puis, on couple ces deux figures qui en engendrent une troisième ; celle-ci sera le résultat des deux côtés de la question.


Vous aurez bien sûr reconnu le tirage "express" de deux figures plus une synthèse que je vous ai décrit auparavant ICI, mais cette explication (je n'ai découvert cet ouvrage qu'il y a quelques jours à peine) lui apporte une dimension supplémentaire que j'avais envie de vous faire partager.

Avec quatre pièces de monnaie identiques, le choix du côté pile ou face pour les points pairs et impairs de chaque figure, les paroles de sagesse édictées par la "géomancie chinoise" qu'évoque Robert Ambelain dans son livre homonyme (petit rappel de ces paroles de sagesse ICI ), le tirage se sacralise et se rapproche de la pratique du Yi King, plus oraculaire et guide de vie que divinatoire. L'expérience en vaut la peine !

A vous maintenant...

Pour en savoir plus sur le coffret Geomancy To Go, vous pouvez vous rendre sur le site The Lotus Circle pour découvrir les coffrets Lotus Blossoms, c'est
ICI

Par Florence
Jeudi 18 juin 2009 4 18 /06 /Juin /2009 18:50
- Publié dans : Géomancie
Communauté : arts divinatoires - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires




 


Cette "figure", évoquée par Robert Ambelain dans son ouvrage La Géomancie magique, et dont l'interprétation est développée en détail par Marc Neu dans son livre La géomancie : tout ce qu'il vous faut pour prédire ! (à découvrir et acquérir  ICI dans la rubrique "géomancie" de sa boutique) est un tirage rapide et très complet pour répondre à toutes les questions.

Cette Figure (ou "thème") porte le nom d'Omn-El-Nol dans l'ouvrage de Robert Ambelain, car elle est décrite dans un conte intitulé Sucre d'Amour, du nom d'une jeune fille dont la mère, justement nommée Omn-El-Nol, interroge la géomancie, construisant ainsi un "talisman en forme de coeur" pour son enfant. Marc Neu l'appelle, lui, Figure de la Révélation.

Comment on construit cette Figure :

- On jette 16 files de points pour en tirer les quatre "mères" qui sont à l'origine du thème traditionnel en quinze maisons. Mais ici, on les dispose en croix, dans l'ordre suivant :

                                                          1ère Mère


                               2ème Mère                               3ème Mère


                                                          4ème Mère


Chaque "mère" est régie par un élément, la première par le Feu, la seconde par l'Air, la troisième par l'Eau, et la quatrième par la Terre. Dans le diagramme ainsi obtenu (croix des éléments), le Feu et la Terre, l'Air et l'Eau, s'opposent deux à deux.

 

- On calcule ensuite les deux "filles", par copulation géomantique de la première et de la quatrième Mère, puis de la seconde et de la troisième.

- Les deux Filles, copulées à leur tour, nous donnent comme résultante le Juge.

- Le Juge copulé à la 1ère Mère nous donne la Sentence, ici nommée le Coeur.

Notre thème est complet, il se présente ainsi d'un point de vue graphique (cliquez également sur la photo au-dessus de l'article pour l'aggrandir pour un autre aperçu) :

                                                                                                   
                                                                         +
                                                               1- 1ère Mère


                                                 +                                      +
                                       5- 1ère Fille                     6- 2ème Fille

                                                                                
                           +                                                                                  +
                2- 2ème Mère                                                             3- 3ème Mère
                                                                                                                
                                                                         +
                                                                8- Le Coeur


                                                                         +
                                                                 7- Le Juge



                                                                         +
                                                              4- 4ème Mère   



Comment l'interpréter ?

- Les quatre Mères représentent les forces qui cernent votre questionnement, elles n'y répondent pas directement mais mettent en lumière les circonstances qui font que vous vous posez la question.
- Les deux Filles révèlent les forces qui alimentent le coeur de la situation. Elles s'interprètent ensemble, en duo.
- Le Juge nous donne la réponse à la question.
- Le Coeur résume toute la situation et donne le potentiel de chance de réussite du consultant.

Si ces deux dernières figures sont en désaccord (une bonne figure et une mauvaise), il faudra s'appuyer sur l'ensemble des figures pour répondre.

Dans l'exemple donné par Robert Ambelain (voir photo), il s'agit de connaître l'issue d'une demande. Les 4 Mères sont, dans l'ordre : Via, Cauda Draconis, Populus et Carcer ; les filles issues de la copulation de ces Mères sont : Conjunctio et Cauda Draconis ; le Juge est Laetitia ; le Coeur Caput Draconis.

Que nous répond ce thème/Figure ? Les forces cernant le questionnement (les Mères) sont difficiles : le consultant ressent le doute et a l'impression que rien n'avance (Via), ce qui l'environne est malsain (Cauda Draconis), il y a beaucoup de confusion pour cerner l'objet de cette question (Populus), et si le consultant ne fait rien pour influencer l'évolution de la situation, elle risque de rester longtemps bloquée ou en attente de résolution. Les Filles évoquent à la fois un environnement de communication et de soutien avec Conjunctio, mais aussi l'importance des non-dits qui eux sont défavorables (Cauda Draconis). Cependant, le Juge répond par une figure positive, Laetitia, concernant l'issue de la demande, qui nous indique également que le consultant saura saisir sa chance pour parvenir à ses fins. Le Coeur confirme cette bonne tendance annoncée par le Juge, avec Caput Draconis qui nous parle d'harmonie sur le long terme. L'issue de la demande est donc tout à fait positive, malgré les obstacles de départ qui étaient importants !

Ce thème est rapide à dresser et particulièrement efficace par les réponses qu'il donne, je le construis désormais toujours en parallèle du thème traditionnel à quinze maisons lorsque je prépare mes consultations, et il m'apporte la plupart du temps des éclairages très intéressants. Il a également l'avantage d'être toujours "valide", alors que ce n'est pas toujours le cas du thème traditionnel, dès lors qu'une figure s'y répète quatre fois ou plus dans les douze premières maisons. En cours de consultation, il m'arrive également de l'utiliser, comme mes autres thème "express", pour détailler la réponse à une question.

Pour toutes les subtilités d'interprétation de cette Figure, je vous renvoie à l'ouvrage de Marc Neu, par respect pour son travail je n'ai en effet pas voulu détailler davantage cette interprétation qu'il a particulièrement bien développée.




Par Florence
Jeudi 4 juin 2009 4 04 /06 /Juin /2009 12:30
- Publié dans : Géomancie
Communauté : ésotérisme en partage - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

 


Bon, il est vrai que faire de la géomancie en utilisant le support de la cartomancie, c'est un peu une hérésie et ça vide clairement notre bel art divinatoire de tout son sens -- qu'elle dit, l'hôpital qui se fout de la charité, puisque je suis moi-même en pleine cogitation-création d'un jeu de cartes utilisant les symboles géomantiques, mais c'est une autre histoire ... Puisque comme le dit si bien le grand Robert Ambelain, dans son livre La Géomancie Magique : "Il est bien évident que la géomancie n'est pas un bref tirage au sort mais plutôt un procédé d'extériorisation graphique des images perçues par le moi supérieur du géomancien, analogue, quoique d'un mode infiniment plus supérieur, à l'écriture automatique des médiums."

 

Ceci étant dit, il est également vrai qu'à partir du moment où une utilisation intelligente est faite des dits symboles géomantiques, et que ceux-ci sont compris et intégrés, pourquoi ne pas les reporter sur des cartes ? On dira alors que l'on ne fait pas de la géomancie proprement dite, mais qu'on utilise un oracle géomantique, ce qui est tout à fait différent dans la façon d'aborder la question. Le jeu de cartes pourra alors avoir l'efficacité que l'on rencontre en utilisant les tarots, ou toute autre sorte d'oracle. Dès que les bases de la divination sont bien posées, il est évident qu'elle ne peut être qu'efficace. Cela passera notamment, à mon sens, par le fait d'éloigner la pratique des cartes de celle de l'art divinatoire d'origine dont elles sont inspirées.

Plusieurs créateurs de jeux de cartes divinatoires se sont donc inspirés de la géomancie, je vais vous en présenter trois (peut-être en existe-t-il plus, si tel est le cas, informez-m'en, je serais tout à fait intéressée de les connaître, même si je ne m'en sers pas vraiment, je les collectionne).

Le plus ancien d'entre eux, créé dans les années 80, est le Grand Géomancien (chez Grimaud) :

(Cliquez sur l'image pour l'aggrandir)


Ce jeu se compose de seize grandes cartes représentant les 12 maisons astrologiques et les 4 maisons spécifiquement géomantiques que l'on retrouve dans le thème traditionnel (soit le Témoin droit, le Témoin Gauche, le Juge et la Sentence), de 64 cartes plus petites représentant chaque figure géomantique répétée quatre fois (16X4, donc), et de dix cartes représentant soit un point, soit deux (5 de chaque).

Ce qui est intéressant dans ce jeu, c'est déjà que graphiquement il est plutôt joli, tout en restant simple  : les figures géomantiques telles quelles sont au centre de la carte, au-dessus le nom, deux symboles astrologiques qui donnent un aperçu de certaines correspondances possibles, une couleur dominante qui nous annonce si la figure est bonne, mauvaise ou neutre, et surtout quelques mots-clé en dessous du nom de la carte, qui nous donnent une signification rapide mais tout à fait utile pour le néophyte. Ce qui m'a déçue, par contre, c'est que la notice ne nous donne pas l'opportunité de nous éloigner da la pratique traditionnelle de la géomancie pour faire de ce jeu un oracle à part entière. L'auteur nous propose d'utiliser les cartes "à points" pairs et impairs pour tirer une figure, puis deux, puis trois, puis quatre, et enfin à partir de ces quatre figures, que l'on retrouve dans le jeu et que l'on pose sur les cartes des maisons correspondantes, de construire un thème traditionnel à quinze maisons plus la Sentence. Bon... Déjà, pour un géomancien averti (ou moins averti, mais qui pratique déjà avec un papier et un crayon), c'est d'une lenteur désespérante et ça n'apporte rien de plus, autant dessiner les figures soi-même comme d'habitude. Pour le cartomancien, a priori peu rompu aux joies de la copulation géomantique et autres joyeusetés spécifiques, monter le thème est difficile et confus, il est clair qu'il se lassera dès le départ. Dommage, car les mots-clé et les couleurs permettant d'avoir au premier coup d'oeil l'atmosphère de la carte étaient très intéressants et pouvaient donner une bonne approche des figures. Une de mes amies, cartomancienne mais un peu au fait de la pratique géomantique quand même, s'en est d'ailleurs emparé ainsi, elle a tout simplement mélangé les cartes des figures et fait une grande roue astrologique tout ce qu'il y a de plus classique avec, sans tenir compte des règles de construction du thème géomantique. Le résultat fut apparemment assez bon ...


Un autre jeu, plus récent, intitulé Géomantic (Grimaud/France Cartes), a été créé par Linda Maar et Colette Silvestre, un petit aperçu ci-dessous :

Le Géomantic

(Cliquez sur l'image pour l'aggrandir)

 Le jeu se compose en toute simplicité de 64 cartes, soit les 16 figures de géomancie représentées chacune 4 fois. Sur ces cartes, en haut à gauche, la figure géomantique classique, à sa droite, l'élément auquel elle se rattache, ainsi que la planète qui l'influence, en dessous, en turquoise sur fond violet, une image de ce que la figure symbolisait pour les auteurs du jeu. Les seize figures sont également renommées, toujours selon la sensibilité des deux créatrices.

Soyons clairs : graphiquement, ce jeu est franchement moche (enfin, ce n'est que mon avis, vous n'êtes pas obligés de le partager), ce qui ne plaira guère aux cartomanciens esthètes. Ce premier aspect des choses surmonté -- car, reconnaissons-le, les moches dessins proposent quand même une évocation intéressante de la signification profonde de la carte, ce qui peut "parler" aux cartomanciens à la recherche d'images pour préciser le symbole --, la notice accompagnant le jeu est excellente. Même si les deux auteurs du jeu n'ont pas pu s'empêcher de proposer de construire un thème géomantique classique comme premier tirage (donc, retour à l'écueil déjà évoqué à propos du jeu précédent), elles donnent par ailleurs d'excellentes définitions des figures, et surtout proposent également des tirages personnels s'affranchissant totalement de la tradition géomantique. Ces tirages sont à la fois subtils, simples à réaliser et efficaces dans les réponses qu'ils donnent. Nous sommes enfin dans la cartomancie, avec une utilisation fine et intelligente de la symbolique géomantique ! Si le nouveau nom des figures m'a parfois embrouillée, j'ai apprécié de pratiquer ce jeu. Je dois cependant reconnaître que le graphisme ne passe pas du tout (mais bon, je déteste le violet sauf quand je tiens une améthyste dans la main, ceci explique peut-être cela). Bon point, donc, pour ce jeu intelligent, mais je suis cependant encore loin, avec lui, d'avoir encore atteint le nirvana de la pratique cartomantico-géomantique ...


Le plus récent des trois jeux testés s'appelle Géomancia, il a été créé par Chantal Méhiel à la fin des années 90, en complément du livre portant le même nom (le livre et le jeu sont édités tous les deux aux éditions québécoises De Mortagne). Petit aperçu ci-dessous :


(Cliquez sur l'image pour l'aggrandir)

Ce jeu est un OVNI. En effet, il se compose de 32 cartes représentant 1 point, et de 32 autres cartes représentant 2 points, soit le pair et impair de la figure géomantique, en noir sur fond blanc. Soit 64 cartes en tout. Et c'est tout. 

Il m'a fait l'effet du Zenner, on se dit en premier lieu que c'est une arnaque et qu'on aurait pu se fabriquer ce jeu tout seul, mais en fait non. Parce que soi tout seul, on n'y aurait pas pensé, tellement c'est évident ! Et que ce jeu est génial, tout simplement. On tire 4 cartes au hasard, on les met à l'horizontale l'une au-dessus de l'autre, et quand on découvre les 4 étages, on a une belle figure de géomancie. C'est simple, c'est rapide, et c'est complètement juste. Bon, il ne faut pas être à la recherche d'une imagerie symbolique comme dans le tarot, vous n'en aurez pas, puisque ce qui se dessine sous nos yeux c'est une (ou plusieurs) figure(s) géomantique(s), et rien de plus, à nous de nous débrouiller ensuite avec les (excellentes) définitions données par le livret qui accompagne le jeu, et les ressentis que la pratique géomantique ne manquera de faire naître en nous si nous y sommes sensibles. En plus des définitions, Chantal Méhiel propose deux tirages très simples (un avec quatre cartes formant une seule et unique figure géomantique, un avec douze cartes, soit trois figures) qui permettent de répondre rapidement et précisément (pour qui sait entendre le message des figures) aux questions posées. Je me suis rendu compte de l'efficacité de ce jeu en consultation, lorsque j'ai proposé à mes consultants de tirer quatre cartes pour préciser une réponse à une question. D'une, la personne qui consulte est toujours ravie de tirer enfin elle-même des cartes, alors qu'en général le jeté de points classique l'embrouille, et donc j'ai renoncé depuis longtemps à le faire effectuer par mes consultants. De deux, une seule figure sortie me raconte plein de choses dans ce genre de circonstances, et pour une fois que ça vient de celui ou celle qui consulte et pas de moi, c'est un plus appréciable dans une consultation. Conséquence : Géomancia est le seul jeu de cartes "géomantique" que j'utilise (à part le mien, évidemment, mais il est encore en cours de création, donc en modification permanente), et je l'apprécie vraiment !

Voilà pour ce petit tour de la cartomancie appliquée à la géomancie. Si vous pratiquez ces jeux, ou d'autres dont je n'ai pas connaissance, j'attends vos commentaires avec intérêt. Et puis, qui sait ? Un jour, je serai peut-être enfin satisfaite de ma création personnelle, et je la publierai. On pourra alors en reparler...


Par Florence
Vendredi 22 mai 2009 5 22 /05 /Mai /2009 17:00
- Publié dans : Géomancie
Communauté : ésotérisme en partage - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires


 

Voici le dernier des tirages express que je vous présente sur le blog (pour les autres, il faudra aller voir mon nouveau fascicule Initiation à la Géomancie, mémento pratique, à paraître très prochainement ).

Il s'agit donc ici du tirage 3 figures + une synthèse.

 

C'est un tirage directement inspiré de la tradition runique (certains l'utilisent également avec le Tarot). Dans le cadre des runes, il est intitulé "les 3 nornes".


 Il consiste à tracer (ou tirer au hasard dans un jeu de cartes si on utilise des cartes) trois figures. Elles pourront être interprétées des façons suivantes, au choix (ou être examinés sous tous les aspects, ce qui est encore plus intéressant) :


* Passé - Présent – Futur

* Influence - Conseil – Solution

* Vue d’ensemble - Défi - Action à effectuer


Il est préférable de choisir l'une de ces trois options au moment d'effectuer le tirage, en fonction de la question posée, mais il est toujours possible d'examiner les trois interprétations ensemble si on le souhaite !


Pour compléter et avoir une vue d'ensemble de la situation, j'aime ajouter à ce tirage le calcul, par addition des trois figures trouvées, d'une synthèse, comme dans le tirage précédent.


 

Exemple : On me pose cette question : « Quelle sera mon évolution sentimentale dans le futur proche ? »


Ce qu'a répondu la géomancie :

  *                  *   *              *            *     *
*  *          +      *          +     *      =    *    *
  *                  *   *            *   *             *
  *                  *   *               *            *    *

PUELLA + RUBEUS + PUER = ALBUS


Interprétation :


Passé - Présent - Futur : Le passé montre une vie sentimentale riche et sincère, mais qui a quelque peu fragilisée la consultante. Le présent est marqué par la rupture ou la nécessité de prendre des décisions radicales dans le domaine sentimental. Le futur parle d'un renouveau dans ce domaine, d'un nouveau départ, sur une impulsion, un coup de coeur.


Influence - Conseil – Solution : La sensibilité et la vulnérabilité de la consultante dans le contexte amoureux influence le tirage dans son ensemble. La géomancie lui conseille de ne pas se laisser envahir par ses passions, mais de savoir prendre des décisions claires et radicales quand c'est nécessaire. La solution réside dans un nouveau départ sur le plan amoureux.


Vue d’ensemble - Défi - Action à effectuer :  La consultante a beaucoup de choses pour elle pour réussir sa vie sentimentale, notamment une belle capacité de communication et d'écoute sensible. Son défi est justement de s'affirmer plus et de s'imposer face à l'autre sans se laisser entraîner par des passions destructrices. Cette évolution devra être marquée par un état d'esprit de conquête et avant tout de la spontanéité.


La
synthèse
, Albus, indique une évolution sentimentale qui prend plusieurs mois à une année (durée d'action de cette figure) à évoluer, mais qui va dans le sens d'une amélioration par rapport à la situation antérieure. Il est aussi question d'idéaux et d'un désir de perfection. Il y a encore du chemin à faire pour une réussite totale, mais une très belle histoire se présente si la consultante ne dévie pas de ses buts essentiels dans sa recherche de la félicité sentimentale, et qu'elle s'accorde à ceux de l'autre, pour une vraie « rencontre ». La synthèse a ici valeur de conseil.

 

Ce tirage, même s'il n'est pas traditionnellement « géomantique », contrairement aux deux précédents, a le grand avantage d'être adaptable à toutes sortes de questions, et de donner des précisions intéressantes.


On peut aussi simplement étudier ces mêmes trois figures les unes à la suite des autres, comme on lirait le déroulé d'une histoire, et se laisser aller au ressenti d'un récit qui nous raconte le développement d'une situation du présent au futur proche, puis vers un futur plus lointain, la synthèse nous donnant la résolution finale, ou épilogue, de notre histoire.

A vous, maintenant ! Donnez-moi des nouvelles de votre expérience de ce tirage en commentaire...

Par Florence
Mardi 19 mai 2009 2 19 /05 /Mai /2009 15:10
- Publié dans : Géomancie
Communauté : ésotérisme en partage - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés